Soutien à Kevin Vacher. Ce sont les marchands de sommeil qu’il faut inculper !

Communiqué de Solidaires 13 et de SUD éducation 13
lundi 16 septembre 2019
par  GUERDA
popularité : 1%

Aujourd’hui, lundi 16 septembre, Kevin Vacher, militant syndicaliste et pour le droit au logement, membre du Collectif du 5 novembre a été placé en garde à vue. Cette procédure fait suite à une convocation au commissariat pour l’occupation pacifique des locaux de Marseille Habitat.

Alors que depuis les effondrements des immeubles de la rue d’Aubagne ayant entrainé la mort de 8 personnes, et le délogement de milliers de Marseillais, les pouvoirs publics sont toujours dans l’incapacité de trouver des responsabilités et de rendre justice, il est intolérable et indécent qu’un militant comme Kevin Vacher soit dans la ligne de mire des autorités. Nous ne pouvons y voir qu’une tentative d’intimidation à l’égard de toutes celles et ceux qui agissent et veulent changer les choses dans cette ville.

Comme des milliers de Marseillais et Marseillaises, il se bat depuis plusieurs mois pour obtenir dignité, justice et solidarité pour les habitant-es de la deuxième ville de France. C’est du mal logement et de l’incurie municipale en général dont il faut faire le procès, pas de l’action militante.

L’Union Syndicale Solidaires 13 et SUD éducation 13 apporte tout son soutien à Kevin Vacher et exige l’arrêt immédiat des procédures. Elle se tiendra à ses côtés et aux côtés de tous ceux qui luttent pour une Marseille vivante, accueillante et populaire comme le fait si admirablement le Collectif du 5 novembre.

L’Union Syndicale Solidaires 13 appelle au rassemblement de soutien qui se tiendra ce mardi 17 septembre à 13h devant le commissariat de Noailles à Marseille.

Liberez Kevin Vacher, inculpez les marchands de sommeil !

L’Union Syndicale Solidaires 13 et SUD éducation 13


Documents joints

PDF - 122.8 ko
PDF - 122.8 ko