Santé au travail / SUD éduc’ Aix-Marseille lance une campagne autour de la visite médicale

Dossier de campagne - Ne perdons plus notre vie à la gagner !
lundi 23 septembre 2019
par  GUERDA
popularité : 19%

SUD éducation 13, avec les autres syndicats SUD éducation de l’académie d’Aix-Marseille, a décidé en mai dernier lors de son congrès académique du lancement d’une campagne d’action sur le thème de la santé au travail intitulée « Santé au travail - Ne perdons pas notre vie à la gagner ». Celle-ci repose sur une demande groupée de la visite médicale obligatoire. On vous dit tout sur cette campagne au long court !


Pourquoi une campagne sur la santé au travail ?

Un an après le #PasDeVagues sur les réseaux sociaux et alors que les réformes de l’Education Nationale s’enchaînent à un rythme effréné, la question des conditions de travail est au cœur des préoccupations des personnels. Les politiques qui sont actuellement menées conduisent en effet à renforcer l’isolement de chaque personnel. Perte de sens, marges de manœuvres qui se réduisent, accumulation de taches éloignées du cœur de nos professions, priorités tout azymuts, nos conditions de travail se dégradent. Sans cesse il nous faut nous réadapter à de nouveaux référentiels qui s’appliquent bien trop souvent sans formation. Le procès France Télécom nous rappelle à quel point une organisation pathogène au travail peut avoir des conséquences dramatiques sur les salariés. Dans les Bouches-du-Rhône l’actualité très récente et les gestes désespérés de nombreux collègues nous rappellent tristement cette réalité. Pour autant notre ministère n’a jamais été capable de mettre en place une médecine du travail et un systéme de prévention à la hauteur des enjeux. Bien au contraire dans l’Education nationale, c’est une réalité, la souffrance au travail est invisibilisée et trop souvent renvoyée à des responsabilités personnelles.

C’est la raison pour laquelle SUD éducation lance dans toute l’académie d’Aix-Marseille une vaste campagne autour de la santé au travail. Nous proposons d’organiser des dépôts collectifs de demandes individuelles de visite médicale du travail. Tous ensemble, mettons l’Education Nationale au pied du mur, faisons valoir nos droits !

PNG - 90.5 ko

C’est la loi !

Comme pour tout travailleur-se, chacun d’entre nous à le droit, régulièrement, à une visite médicale du travail, à la charge de l’employeur. Les articles 22 et 24 du décret n°82-453 du 28/05/1982 modifié par le décret n’°95-680 du 09/05/1995 prévoient l’obligation d’une visite annuelle pour les agent-e-s qui souhaitent en bénéficier, avec une surveillance particulière pour les handicapé-e-s, les gemmes enceintes, les agent-e-s exposés à des risques... L’article (n°24-1) pré- voit que « Tous les agents qui n’auraient pas bénéficié de l’examen médical annuel prévu (...) font l’objet d’une visite médicale auprès d’un médecin de prévention tous les 5 ans. Ils fournissent à leur administration la preuve qu’ils ont satisfait à cette obligation ».

A partir du 11 mai 2000, nous aurions tous dû passer une visite médicale auprès d’un médecin du travail. Mais à l’Education Nationale, l’application de cette obligation et le respect de la santé de ses agents, relève de la science-fiction.

Pourquoi participer à la campagne ?

Nos objectifs sont clairs ! A travers cette campagne nous voulons que :

  • L’Etat et l’Education nationale respectent enfin leurs obligations.
  • La santé au travail de chacun-e devienne une affaire collective.
  • L’Education nationale reconnaisse la souffrance de ses agent-e-s.

En participant, non seulement vous agissez pour vous mais pour l’ensemble de vos collègues. En demandant ensemble notre visite médicale, nous mettons l’Education Nationale face à ses responsabilités et donnons un coup de projecteur sur nos conditions de travail.

Si l’Education nationale n’est pas capable de nous accorder nos visites médicales, nous déposerons un recours contentieux au Tribunal Administratif. Nous avons gagné à plusieurs reprises face à l’administration dans ce dossier.

Pas assez de médecin de prévention ? Qu’à cela ne tienne ! Dans le Calvados, la crainte d’un recours administratif a même entraîné le recrutement de nouveaux médecins de prévention pour faire face aux demandes.

Comment participer ? Comment agir ?

C’est très simple !

> C’est à l’employé-e de faire la demande auprès de son chef de service (le chef d’établissement pour le 2nd degré ou IEN pour le 1er degré). Nous vous proposons d’utiliser le modèle ci-dessous.
> Que ce soit pour le premier degré ou le second, nous proposons d’organiser des dépôts collectifs des demandes le 5 décembre 2019.
> ATTENTION : n’oubliez pas de demander une preuve de dépôt, c’est très important pour la suite.
> Transmettez vos coordonnées et une copie de votre demande au syndicat en remplissant le formulaire ci-dessous. C’est indispensable pour que nous puissions coordonner la campagne.

Vous trouverez ci-joint un modèle de demande à compléter par vos soins pour le premier et le second degré.

OpenDocument Text - 15.7 ko
Modèle de demande - 1er degré
OpenDocument Text - 16 ko
Modèle de demande - 2nd degré

Quel calendrier ?

  • Le 5 décembre, on dépose tous en même temps notre demande de visite médicale auprès de nos chefs d’établissements ou de nos IEN.
  • Le 11 décembre, nous nous rassemblerons devant la DSDEN 13 pour déposer médiatiquement nos demandes

Comment diffuser la campagne ?

Tracts, affiches, communiqué, régulièrement nous alimenterons notre dossier de nouveaux argumentaires et de nouveaux visuels pour convaincre toujours plus de collègues de se joindre à nous. Notre matériel est à télécharger en fin de page.

Suivre la campagne sur les réseaux sociaux

La campagne sera également active sur les réseaux sociaux autour du #JeVeuxMaVisite.

Le matériel de campagne

A télécharger

PNG - 252 ko
PNG - 231.3 ko

Documents joints

PDF - 401.9 ko
PDF - 401.9 ko
PDF - 4.3 Mo
PDF - 4.3 Mo
PDF - 239.6 ko
PDF - 239.6 ko
PDF - 459 ko
PDF - 459 ko