Communiqué / Sous les sapins, la grève !

mardi 17 décembre 2019
par  GUERDA
popularité : 4%

La démission de Delevoye avec son pauvre salaire de 20 000 euros et ses 14 mandats non déclarés n’empêche pas tous les membres du gouvernement de lui accorder un soutien inconditionnel ! De quoi faire monter d’un cran l’exaspération générale face à cette réforme. 200 000 manifestantEs aujourd’hui à Marseille. Le cortège éducation était d’ailleurs très important et les taux de grévistes toujours aussi élevés. Entre 50 et 60 % de grévistes dans le premier degré et 65 % dans le second degré sur l’académie. La mobilisation n’a pas baissé d’un cran depuis le 5 décembre.

Cela montre la détermination des personnels de l’éducation et des autres secteurs professionnels à obtenir le retrait sans condition du projet de réforme des retraites. La journée de grève de ce mardi 17 décembre a montré de façon éclatante que les personnels de l’éducation n’ont pas été dupes des manoeuvre du gouvernement et du ministère.

A l’approche des fêtes de fin d’année, SUD éducation 13, appelle les collègues à poursuivre la mobilisation, à participer aux différentes actions organisées et pour cela à poursuivre la reconduction de la grève. Nous ne lâcherons rien, nous nous battrons contre ce projet de retraite par capitalisation qui modifie en profondeur notre système social. Dans cette perspective la nouvelle journée de grève interprofessionnelle du 19 décembre sera une nouvelle étape importante de convergence.

La mobilisation se poursuit, il n’y aura pas de trêve de Noël ! Parce que le plus beau cadeau que nous pouvons offrir à nos enfants et à la population, c’est un système de protection sociale juste, solidaire et égalitaire, nous appelons à participer massivement aux actions interprofessionnelles et notamment à renforcer les liens avec les secteurs en grève reconductible. Cette période de congés pour les personnels de l’éducation peut être particulièrement propice pour continuer à informer la population sur les enjeux de la grève.

Parce qu’à travers cette lutte pour nos retraites c’est tout un projet de justice sociale que nous défendons, ensemble et dans l’unité continuons le combat jusqu’à la victoire !


> Voir aussi le communiqué de la Fédération SUD éducation : une nouvelle étape dans le rapport de force a été franchie : il faut l’amplifier jusqu’à la victoire !