CAPA c’est fini ! Autodestruction des commissions paritaires dans 3,2,1, maintenant !

Compte-rendu de la CAPA des certiifiéEs - février 2020
dimanche 16 février 2020
par  SN
popularité : 2%

CAPA C’EST FINI ! AUTODESTRUCTION DES COMMISSIONS PARITAIRES DANS 3,2,1, maintenant ! (2020)

Lors du GT du 30 janvier et de la CAPA certifiéES du 3 février 2020, deux points ont été examinés : les congés de formation et les recours avis recteur

Le congé de formation professionnelle (CFP) dans l’éducation nationale : mission impossible pour les collègues !

Dans notre académie, tous corps confondus : 1337 demandes de CFP ont été enregistrées, ainsi l’âge moyen d’obtention est de 43 ans.
Pour le corps des certifiéES, en 2020, il faut avoir 47 ans pour obtenir le CFP. CertainES collègues accumulent 18 années de demandes consécutives, 267
demandeurSES certifiéES ont atteint le barème maximal ! 10% des demandeurSES n’auront jamais leur CFP, puisque après 50 ans on n’est plus prioritaire ! En bilan, sur 939 certifiéES qui ont demandé un congé de formation, 33 ont reçu une réponse favorable.
LES CRITÈRES QUI PRÉVALENT POUR OBTENIR CE CONGÉ :

  • -échelon
  • - le nombre de demande (maximum de points à partir de la 5e demande)
  • -âge (les 40-50 ans sont prioritaires)

Comment se fait la répartition sur l’académie ?

  • Groupe 1 agrégéES : 8 possibilités de congé.
  • Groupe 2 (certifiéES PEPS,Psy EN, CPE..) : 40 possibilités.
  • Groupe 4 PLP : 7 possibilités.
  • Groupe 5 CTEN

55 possibilités de congé de formation ont été ouvertes au total sur l’académie d’Aix-Marseille.

Les syndicats lors de la CAPA du du 3 février ont unanimement dénoncé la perte de sens et le manque de lisibilité face aux représentantES d’une administration qui a organisé cette pénurie. Le manque de moyens est évident puisqu’ils ne correspondent pas aux besoins. Cette année, l’académie enregistre 25 % de demandeurSES en plus, alors que depuis 2014, les moyens stagnent à 55 CFP tous corps confondus pour l’académie ! D’ici quelques années, l’âge d’obtention sera de 49 ans et cela exclura donc de nombreuxSES collègues en demande depuis maintes années. Cet état est la conséquence des choix budgétaires des gouvernements successifs, qui refusent consciemment d’assumer l’obligation légale de formation continue. Or, ce n’est pas changeant les règles que l’on règlera la question !
La réponse de l’administration reste la même. Elle regrette le manque de moyens budgétaires alloués et ajoute qu’elle va y réfléchir pour l’avenir. Selon l’administration, la formation continue nécessiterait d’avoir une réflexion plus globale sur les éléments de barème, les modalités d’utilisation du congé de formation. L’administration exprime son souhait de revoir le système en entier ! Cela laisse libre court à nos imaginations d’enseignantES !

Les CAPA c’est bien fini ! Aucun cas particulier de demandeurSES de CFP n’a été examiné. Et il s‘agissait certainement de la dernière fois où les représentantES du personnel étaient présentES pour l’attribution des congés de formation.

Examen contestation avis recteur PPCR. Pour Sud éducation : c’est toujours NON !

La fédération SUD EDUCATION a voté contre le Parcours Professionnel Carrière Rémunération dit PPCR. Cette évaluation hiérarchique, dont la finalité, consiste à classer les collègues et mettre en place des avancements de carrière différenciés, est encore plus opaque et inique que le système précédent. Avec le principe des quota, le nombre de méritantES est fixé par avance ! C’est bien un système de concurrence généralisée et arbitraire que le ministère promet avec la multiplicité des primes. Nous dénonçons, enfin, le caractère infantilisant de ces entretiens de carrière.

SUD éducation revendique l’abandon des inspections, l’avancement pour toustES au rythme le plus rapide et une formation pédagogique entre pairs.

Lors de la CAPA du 3 février, les syndicats constatent la déperdition entre les recours faits auprès du rectorat et les collègues qui ont été au bout de la procédure : un sur 3 a abandonné en cours de route. Les échéances manquent de clarté et participent à la déperdition : le compte à rebours commence t-il au moment de l’inspection ou à partir de date de réponse de l’administration ? Par le passé, les collègues qui présentaient un recours ne recevaient pas de réponse du recteur. Cette année, les réponses au recours, ont été transmises avant que la CAPA de contestation ait eu lieu. La formulation des réponses a découragé de nombreux collègues. Les CAPA, c’est bien fini !
Lors de cette CAPA, les cas particuliers sont examinés par groupe (1er, 2ème, 3ème rendez vous de carrière) en tenant compte du principe de quota de 30 % par groupe que l’administration a cherché à abaisser. Depuis deux ans, les dossiers des agentES ne sont plus ouverts sur décision de l’administration. Ne sont étudiées que les appréciations des différents items : Satisfaisant, Très Satisfaisant, Excellent, ..
La mise en place de la loi Dussopt dite de transformation de la fonction publique, c’est maintenant en 2020. Les commissions paritaires ne sont plus réunies pour les promotions, les mutations et donc pour assurer la défense des droits collectifs !

SUD éducation revendique :

  • - l’abrogation de la loi Dussopt.
  • -l’égalité salariale et des augmentations générales des salaires,
  • -une évaluation coopérative et purement formative déconnectée de l’évolution des rémunérations.


Plutôt qu’une mise en concurrence des collègues, une réduction du temps de service permettrait concertation et échanges pédagogiques.


Documents joints

PDF - 84.6 ko
PDF - 84.6 ko