Le 10 novembre / En grève pour un plan d’urgence

jeudi 5 novembre 2020
par  GUERDA
popularité : 2%

Nous ne cessions de le répéter depuis le mois de mai dernier : il faut un plan d’urgence pour l’éducation ! Pour faire face à la crise sanitaire et à ses conséquences sociales les personnels ont besoin de moyens conséquents. Mais enfermé dans le déni le ministère n’a tiré aucune leçon du printemps dernier, multipliant les gesticulations médiatiques aussi ridicules que méprisantes. Pour obtenir les moyens d’un véritable accompagnement de nos élèves et d’une protection sanitaire efficace, il est temps d’agir. Faisons plier ministère toutes et tous ensemble.

Pour des demi-groupes !

Lundi 2 novembre, nous sommes retourné-e-s dans nos écoles, collèges et lycées avec colère et consternation face au mépris du ministre, qui nous a refusé les deux heures banalisées pour organiser ensemble l’hommage à Samuel Paty, notre collègue assassiné. Auparavant, nous avions découvert un protocole très loin de pouvoir faire face à la crise sanitaire : aucun changement, mis à part les masques pour les élèves à partir de 6 ans !

Les écoles, collèges et lycées doivent rester ouverts le plus longtemps possible. Dédoubler toutes les classes, favoriserait le respect des gestes barrières et évi- terait qu’écoles et établissements ne deviennent des foyers de contamination et soient obligés de fermer. SUD éducation 13 revendique ces demi-groupes et l’a demandé par courrier au ministre : cela doit être fait immédiatement !

Un plan d’urgence pour l’école maintenant !

Au-delà des dédoublements, pour pouvoir faire face à la crise sanitaire il faut créer des postes et construire des locaux pour baisser les effectifs. Pour cela, il faut immédiatement admettre comme fonctionnaires les candidat-e-s sur les listes complémentaires et les admissibles aux concours internes. Il faut un plan d’urgence pour l’éducation, comme le revendique SUD éducation 13 depuis le printemps !

Depuis lundi 2 novembre, de nombreux-ses collègues sont en grève à travers le territoire, souvent à l’appel des sections SUD.

La date du 10 novembre doit être un moyen d’élargir la grève, et entraîner toujours plus de collègues dans la mobilisation, pour obtenir les dédoublements et un véritable plan d’urgence pour l’éducation !

Tous et toutes ensemble faisons plier le ministère.

LES RDV de manifestations, dans le respect des mesures sanitaires :
  • Marseille - 14 heures - Rassemblement de délégations de grévistes – Place de la Préfecture
  • Aix-en-Provence - 14 heures – Rectorat
  • Martigues – 14 heures – Devant l’IEN
  • Salon - 14 heures – Parvis de la Mairie
  • Aubagne – 14 heures - Esplanade Charles De Gaulle
  • Arles – 14 heures - Cours Clemenceau

PDF - 187.7 ko
Communiqué IS 13 - 10 novembre

> Tout le matériel pour se mobiliser :


Cette journée de mobilisation est appelée par une large intersyndicale.

> Télécharger le préavis de grève de l’intersyndicale éducation nationale.


Documents joints

PDF - 509.9 ko
PDF - 509.9 ko
PDF - 95.4 ko
PDF - 95.4 ko
PDF - 102.2 ko
PDF - 102.2 ko
PDF - 156.4 ko
PDF - 156.4 ko
PDF - 76.6 ko
PDF - 76.6 ko
PDF - 58.6 ko
PDF - 58.6 ko