Enseignant-es stagiaires / Vos droits à la santé et aux congés maladies - 1er et 2nd degré

Protections et congés maladies
jeudi 19 août 2021
par  GUERDA
popularité : 3%

En tant qu’enseignant-es stagiaires vous bénéficiez des mêmes droits que les enseignant-es titulaires en terme de protections et de congés maladies. Comme pour les personnels fonctionnaires vous bénéficiez de la protection de l’Etat et d’un certains nombres de droits en cas de problèmes de santé ou de maladies. L’utilisation de ces droits ne saurait en aucun cas vous pénaliser pour la suite de votre carrière.


Les congés pour raison de santé

Ses congés sont de plusieurs types.

Le congé maladie

Vous bénéficiez de 3 mois à traitement plein. Au delà de cette durée vous serez en demi-traitement. Il faudra attendre l’année suivante pour retrouver vos droits à un congé maladie à plein traitement. Le gouvernement a rétabli le jour de carence ce qui signifie que le 1er jour de chaque arrêt maladie ne sera plus payé.

Les congés maladies plus longs

En fonction de la gravité de votre maladie, vous pouvez prétendre à un congé longue maladie (1 an à plein traitement, 2 ans à demi-traitement) ou un congé maladie longue durée (3 ans à plein traitement et 2 ans à demi).

L’accident de travail

Vous êtes considéré‑e comme en accident de travail (ou de service) si celui-ci intervient sur votre lieu de travail ou sur les trajets aller comme retour, y compris si vous vous rendez à une formation. Cela nécessite de faire une déclaration : ce n’est pas automatique. N’hésitez pas à nous contacter pour vous faire accompagner.

Santé et sécurité au travail

En tant que fonctionnaire l’administration doit vous protéger, ainsi que tous les autres agent-es de la Fonction publique contre des menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages dont ils/elles pourraient être victimes lors de leurs fonctions. De même, si vous constatez dans le cadre de votre travail, des risques physiques ou psychiques, une altération des conditions de travail, des pressions et violences au travail, vous pouvez les consigner dans le Registre Santé et Sécurité au Travail (RSST) (portail Arena, onglet Enquête et pilotage, puis «  prévention  »). Le chef de service (IEN, Chef d’établissement, d’UFR, Président d’université, …) a l’obligation de répondre. Ce document a une valeur juridique, conservez-en une copie. Pour vous aider dans la rédaction de votre fiche, rapprochez-vous de votre syndicat SUD éducation.

Le RSST doit être présent dans tous les établissements de la maternelle à l’université, conformément au décret 82 – 453 du 28 mai 1982.