Grève du 19 octobre, et demain on continue ?

mardi 19 octobre 2021
par  EB
popularité : 3%

Aujourd’hui, mardi 19 octobre, plusieurs centaines de personnes, AESH, enseignant-es, parents, se sont réunies au pieds de la gare Saint-Charles.

L’intersyndicale départementale composée des organisations CGT éduc’action, FSU, FO, SUD éducation, CNT-SO a été reçue en audience à la DSDEN 13.

Petite synthèse pour tous-tes…

La DSDEN reconnait que l’école inclusive ne se fait et ne se fera pas sans les AESH !
Actuellement, 5000 AESH exercent dans les Bouches du Rhône. L’administration reconnait que les changements organisationnels liés à la mise en place des PIAL prend du temps.
Il a été rappelé que certaines problématiques soulevées relèvent du cadrage national, la DSDEN 13 n’y peut donc rien : les grilles salariales, l’attribution des primes (REP+, ULIS…), l’obligation d’avoir 6 ans de service pour avoir accès à un CDI…

Par contre, certaines informations sont importantes concernant le 13 :

  • - La DSDEN 13 est plutôt favorable à créer des postes d’AESH remplaçant-es. Rien n’est acté, cela sera discuté en CCPA (NDLR : Commission consultative paritaire académique, pour l’instant seule instance représentative pour les collègues AED et AESH)
  • - Les recrutements d’AESH sont toujours en cours (170 ETP (= équivalent temps plein) en plus dans le 13 pour la rentrée 2021, dont 60 « offerts » lors de la visite présidentielle de septembre…
  • - A ce jour, il reste 90 ETP à recruter. Cela peut se traduire par une augmentation de la quotité horaire d’AESH volontaires, mais seulement s’il-elle est dans un Pial « déficitaire ».
  • - La régularisation concernant la grille indiciaire ainsi que la revalorisation liée à l’augmentation du SMIC d’avril dernier doit être faite sur les paies de novembre 2021 pour les AESH géré-es par la DSDEN 13. Pour les AESH géré-es par le lycée payeur, cela est fait depuis septembre.
  • - Cette revalorisation aura lieu, même si les AESH n’ont pas signé leur avenant.
  • - Les avenants seront remis et signés en mains propres pour les AESH relevant du secteur Ste Victoire et Marseille, pour les autres, ils seront envoyés par courriers (recommandés).
  • - Attention, si l’AESH refuse de signer son avenant, une procédure de licenciement sera entamée. (NDLR : Dans ce cas, vous aurez droit au chômage)
  • - Pour les AESH qui bénéficiaient de l’indemnité compensatrice CSG, celle-ci sera versée avant la fin de l’année civile 2021.
  • - Concernant le renouvellement de contrat (au bout de 3 ans), si vous ne signez pas votre renouvellement de contrat, vous serez considéré-e comme démissionnaire. (NDLR : Dans ce cas, vous n’aurez pas droit au chômage)
  • - La DSDEN a rappelé que le cadre réglementaire devait s’imposer partout et va travailler à la diffusion du guide national des AESH publié par le ministère de l’Education Nationale.

Pour SUD éducation 13, les réponses de l’institution ne sont toujours pas à la hauteur des revendications que nous portons. 16 ans après la loi de 2005, nous ne pouvons plus supporter que l’accompagnement des élèves en situation de handicap soit effectué par des personnels précarisé-es, souvent humilié-es dans leur travail, non reconnu-es pour leurs compétences professionnelles.
La mobilisation actuelle, partout en France, montre que la colère monte, chez les AESH, les enseignant-es et bien sûr les familles qui subissent les conséquences de ce système !

Pour les AESH, nous continuons de revendiquer :
-  Un vrai salaire
-  Un vrai statut
-  L’abandon des PIAL

PDF - 460 ko
Tract à télécharger