!!! GREVE LE 20 JANVIER 2022 !!!

Après le 13, il nous faut enfoncer le clou !
lundi 17 janvier 2022
par  Chacha
popularité : 3%

IL NOUS FAUT ENFONCER LE CLOU !

Le jeudi 13 janvier nous a permis incontestablement de rehausser le rapport de force face au ministère mais les réponses données restent largement insuffisantes.
Après bientôt deux années de crise sanitaire et des milliards donnés par le gouvernement aux entreprises privées, qu’est-ce qui a été fait pour l’éducation ? A quel moment le ministère a t-il vraiment pris en compte les conditions d’apprentissage des élèvEs et les conditions de travail des personnelEs ? Lorsqu’il a supprimé 1800 emplois dans le second degré à la rentrée de septembre 2021 ou encore rendu 500 millions d’euros à Bercy sur les 2 dernières années ?
Au niveau national et suite à la forte mobilisation du 13 janvier, Blanquer a été contraint d’annoncer le recrutement de 3 300 contractuelEs et l’achat de 5 millions de masques FFP2. Au niveau local, la DSDEN nous dit avoir commandé 360 capteurs CO2 (en plus des 350 déjà installés) pour équiper l’ensemble des salles des 470 écoles marseillaises, ainsi que des masques chirurgicaux. Une quinzaine de retraitéEs sont prêtEs à faire des remplacements. Le rectorat annonce lui le recrutement de 30 postes AED et d’enseignantEs en liste complémentaire ….
Non mais on se fout du monde là !! Le gouvernement pense vraiment que l’on va se contenter de ces « annoncettes » ? Les personnelEs de l’éducation nationale ne demandent pas la charité mais juste de pouvoir travailler dignement, en sécurité sanitaire et avec des moyens conséquents pour palier les nombreux manques.
La fébrilité du ministère est manifeste, il faut battre le fer tant qu’il est chaud et exiger un plan d’urgence pour l’éducation :

- Un recrutement immédiat et massif de personnelEs titulaires : enseignantEs, AED, AESH, médico-sociaux …
- Un équipement sanitaire à la hauteur de la situation : Masques chirurgicaux, FFP2, autotests, capteurs de CO2 et purificateurs d’airs.
- Un report des épreuves de spécialités de bac en juin.
- Des augmentations de salaire pour tous-TES les personnelEs.
- Et au delà de ces revendications, Sud Education réclame la démission de Blanquer. Son inconséquence, son autoritarisme et son mépris ont achevé de le discréditer aux yeux des personnelEs d’éducation.

Pour obtenir satisfaction, nous devons prendre nos responsabilités, renforcer la mobilisation et construire un mouvement d’ampleur SUD EDUCATION 13 APPELLE LES PERSONNELS A SE METTRE GRÈVE LE JEUDI 20 JANVIER, à se réunir en Assemblée Générale d’établissements, à se rassembler à 14h devant la DSDEN de Marseille et à discuter ensemble des suites à donner.

Marseille, le 17 janvier 2022


Documents joints

PDF - 98 ko